FAQ

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES

1 – Pourquoi la société BETEN, française d’origine, s’est-elle spécialisée dans les Pays de l’Est, et particulièrement l’Ukraine ?

Après avoir travaillé en France, en Afrique du Nord, au Moyen Orient, puis en Asie, le fondateur de la société BETEN, Mr Jean Roche, a passé un contrat important avec l’URSS pour construire à l’époque dans toutes les Républiques d’Union Soviétique des usines modulaires brevetées. Alors qu’il était en train de réaliser sa seconde usine dans le Sud de l’Ukraine, le bloc communiste vola en éclat et de nombreux pays prirent leur indépendance. En 1991, il décida donc de déplacer son bureau de représentation de Moscou à Odessa pour terminer la construction de cet ouvrage. Réalisant l’immense potentiel de ce pays, il décida d’y investir tout son temps et son savoir-faire. Ainsi sa société cumule aujourd’hui 20 années d’expérience dans divers secteurs d’activité en Ukraine, ainsi que dans d’autres pays de la CEI où elle eut l’occasion de mener des projets comme la Moldavie, la Russie, l’Azerbaïdjan, le Kazkahstan.

    
2 – Votre société est elle française ou ukrainienne ?

La société BETEN est enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés à Créteil, en France. Elle possède une représentation permanente à Kiev en Ukraine.

3 – Si je veux avoir plus d’informations sur votre activité BETEN dois – je appeler l’ Ukraine ou la France ?

Si vous appelez de France ou d’un autre pays d’Europe de l’Ouest, votre contact privilégié demeure le bureau en France, et si vous appelez d’un pays de la CEI, votre contact est plutôt le bureau en Ukraine.

4 – Pourquoi avez-vous des activités aussi diversifiées ?

Notre société a su évoluer au fil du temps en s’adaptant à la conjoncture mondiale et locale en Ukraine. Selon les époques de transition de ce pays et de cette zone géographique, elle s’est plutôt impliquée dans des projets agricoles, puis industriels, puis de commercialisation et enfin aujourd’hui dans la résolution de la problématique énergétique. Tous ces savoir-faire sont complémentaires et permettent une vision transversale de chaque projet afin d’en assurer le succès et la pérennité.

  
5 – Mr Roche, le fondateur de la société BETEN, a été impliqué dans sa carrière dans le secteur nucléaire et il développe aujourd’hui les énergies renouvelables en Ukraine. N’est pas contradictoire?

A l’époque, le nucléaire présentait un progrès par rapport aux pollutions et aux risques encourus par l’extraction du charbon. Mr Roche était spécialisé dans la maintenance et la sécurité environnementale des usines nucléaires (gestion et traitement des effluents liquide, solide et gazeux). Il connait donc très bien la gestion des risques de ce domaine particulier, et les limites de ce secteur. Aujourd’hui, on évalue beaucoup mieux en terme de couts la globalité que pèse cette solution énergique et on réalise que les énergies renouvelables ne sont finalement pas si onéreuses, et certes bien plus pérenne dans le temps. Ainsi, toute l’expérience professionnelle de Mr Roche est aujourd’hui investie dans ces nouvelles solutions d’avenir, que les acteurs publics comme privés semblent aujourd’hui vouloir soutenir.


6 – Vos produits dans le domaine agricole, comme les huiles essentielles produites en Ukraine, ne sont-elles par polluées par la radiocativité suite à l’accident de Tchernobyl ?

Lorsque BETEN a fait le choix en 1998 de se lancer dans la production de plantes aromatiques, puis de céréales et d’oléagineux, nous avons fait des prélèvements de terre dans les différents lieux où nous souhaitions cultiver (et notamment dans la région de Vinitsa à 250 km de Kiev au Nord-Ouest de l’Ukraine) que nous avons fait analyser par la CRIIRAD en France. Cet organisme indépendant très réputé pour toutes les questions de radioactivité a analysé pour l’ensemble des échantillons de terre un taux de radioactivité plus faible que dans les régions les moins radioactives de France. Comment cela est-il possible ? Tchernobyl est situé à la frontière Nord de l’Ukraine avec la Biélorussie. Le jour de l’accident, le vent soufflant du Sud du pays vers le Nord a emmené le nuage au-dessus de la Biélorussie, des pays Baltes puis de la Finlande, de la Suède et de la Norvège où l’alerte a été donné ; il est bien redescendu sur la France puis est remonté sur l’Italie et l’Allemagne mais il n’est jamais revenu sur l’Ukraine protégée de l’Europe de l’Ouest par la chaine des montagnes des Carpates. Nous avons fait analyser à de nombreuses reprises sur plusieurs années les productions de céréales, et même les huiles essentielles vendues à nos clients. Le taux de radioactivité a toujours été nul.


7 – L’Ukraine, pays émergent, sembles certes offrir des perspectives intéressantes mais quid de l’apparente instabilité politique et économique ?

  L’Ukraine est une jeune démocratie qui cherche encore ses repères mais qui progresse globalement très bien vers la stabilité et la prospérité. Nous sommes présents depuis la prise d’indépendance de ce pays en 1991 et nous constatons l’amélioration constante des conditions de vie et de travail dans ce pays au potentiel unique en Europe tant par la richesse de ses ressources naturelles, que par les infrastructures industrielles déjà existantes et par le niveau de formation et de motivation de ses habitants. Il y a déjà eu quatre alternance politique à caractère démocratique donc le nouveau système fonctionne correctement. Même la « révolution orange » a démontré une maturité et un sang-froid politique certain.

Avez-vous une question precise ?

TAUX DE CHANGE

2016-08-19

  • UAH = 28.5
  • USD = 1.13
  • RUB = 71.94

météo

19.08.2016

soir +21
soir +18
matin +17
après-midi +25

19.08.2016

soir +19
soir +17
matin +19
après-midi +25